V
Logo B2020

01 81 69 30 34

du lundi au vendredi de 9h à 18h (hors jours fériés)

La Mobilité Durable

Les solutions pour une mobilité durable

Coût du carburant, pollution de l’air, temps perdu coincé dans les embouteillages… Les raisons ne manquent pas pour se déplacer autrement qu’en voiture ! 

 

Vers une mobilité durable

 

Avec  3.4 déplacements par jour et par personne, les français passent en moyenne 1h20 par jour dans les transports. Ainsi, l’écomobilité est une conception, la mise en place et la gestion de modes de transport jugés moins nuisibles à l'environnement, sûrs et sobres, en particulier à moindre contribution aux émissions de gaz à effet de serre. Elle favorise une mobilité pratique, peu polluante et respectueuse de l’environnement et du cadre de vie, un des enjeux majeurs de la transition énergétique.

 

En ligne avec les orientations du livre blanc sur le transport (2011), l’Union Européenne vise à réduire de 60% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 par rapport aux émissions de 1990. Avec la Loi de transition énergétique pour la croissance verte, les objectifs de la France sont de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport au niveau de 1990 et de les diviser par 4 à l’horizon 2050. Pour cela, de nombreuses solutions alternatives écologiques ont été mises en place et permettent aux français de se déplacer plus intelligemment.

 

Comment se déplacer intelligemment ?

 

   1.   Privilégier les modes de transports dont l’efficacité énergétique est la plus élevée

 

Les deux types de transports présentant les efficacités énergétiques, environnementales et économiques les plus élevées sont les transports actifs (ex. la marche) et collectifs (ex. le métro).

 

 

La Marche

 

Pour la mobilité courte distance, les modes actifs sont à privilégier. Avec 50% des trajets en ville comptant moins de 3 kilomètres, la marche est une bonne alternative. Pas un gramme de carburant dépensé et zéro polluant émis : la seule énergie consommée, c’est la vôtre !  Sans aucun frais, elle vous permet de vous déplacer rapidement en évitant embouteillages, incidents techniques et/ou problèmes de stationnement. Ce mode de transport est idéal pour se maintenir en forme et en bonne santé.

 

Les Transports Collectifs

 

Pour les trajets plus longs, il est avantageux d’utiliser les transports collectifs à la fois d’un point de vue écologique et économique. Utiliser les transports en commun c’est :

  • Polluer moins et lutter contre le changement climatique.
  • Faire des économies (un abonnement annuel coûte plus de 20 fois moins cher que d’utiliser une voiture).
  • Eviter le stress de la conduite en ville.

Pour ceux ayant un accès  limité aux transports collectifs, il existe de nouveaux services de mobilité innovants: l’autopartage et le covoiturage.

 

L’Autopartage

 

C’est un service de mise à disposition de voitures pour courte durée (de quelques minutes à quelques jours, 24 heures sur 24) dont la cible est majoritairement urbaine ou péri-urbaine. Il répond à un vrai besoin, puisque 70% des trajets effectuées par ce moyen ne pourraient pas être faits autrement qu’en voiture. Que ce soit en passant par un service payant ou dans la sphère privée, c’est une excellente alternative à l’achat d’un véhicule.

 

Le Covoiturage

 

Une dernière solution de transport collectif est le covoiturage, soit l’utilisation commune d’un véhicule par un conducteur non professionnel et un ou plusieurs passagers dans le but d’effectuer tout ou une partie d’un trajet commun.

 

 

   2.   Améliorer l’efficacité énergétique des différents modes de transport

 

L’écomobilité, c’est aussi améliorer l’efficacité énergétique des différents modes de transport.

 

Pour certains individus et trajets, le seul mode de transport envisageable est le véhicule particulier. Dans ces cas-là, la technique de conduite peut permettre de réduire l’impact environnemental et économique du trajet en véhicule motorisé individuel (« écoconduite »). Cette approche est déjà largement pratiquée dans de nombreux pays européens (ex. Pays-Bas, Scandinavie, Suisse).

 

 

Alternativement, si l’achat d’un nouveau véhicule est absolument nécessaire, la substitution de son véhicule motorisé très polluant pour un véhicule électrique (moteur électrique) ou hybride (deux moteurs ou plus, dont au moins un est électrique) offre au conducteur toutes les qualités de la voiture individuelle tout en réduisant son impact environnemental (bruit, consommation, CO2, polluant).